L’aquarium comme jardin

Vous devez aménager un grand aquarium et vous ne savez pas quelles plantes conserver ? Voici quelques suggestions utiles pour un résultat parfait.

Plantes et ornements pour l’aquarium

L’Echinodorus quadricostantus est la plante idéale pour créer des contrastes de couleurs intéressants, en exploitant sa couleur vert clair qui contraste avec le vert habituellement très intense des plantes communes que nous utilisons dans l’aquarium. Cette espèce de plante est généralement conservée en grands groupes, bien que nous puissions également l’apprécier lorsque, isolée, elle émerge d’une épaisse prairie environnante composée, par exemple, d’Echinodorus tenellus.

Les délicats stolons ne tarderont pas à empiéter sur la pelouse, et nous interviendrons alors par la taille pour diriger la croissance, éliminer les spécimens faibles ou mal placés et ne laisser que les plus épais et les plus forts.

Echinodorus tenellus

Bien qu’il s’agisse d’une espèce qui reste basse, cette plante ne doit être maintenue que dans des bacs hauts. Lors de l’achat, il faut également vérifier qu’il s’agit bien d’Echinodorus quadricostantus et non d’Echinodorus bolivianus.

En fait, les deux plantes sont pratiquement indiscernables dans la forme immergée, mais Echinodorus bolivianus atteint, après une courte période d’acclimatation, les 10-12 cm. Nous suggérons, pour les petits aquariums, de laisser un espace d’environ 10-12 cm de la vitre frontale, et de remplir cet espace avec Echinodorus tenellus ou Lilaeopsis, mieux si brasiliensis.

Indispensables pour faire de l’aquarium un élément distinctif du salon, les belles plantes d’aquarium ne peuvent manquer dans votre microcosme sous-marin. Sans compter les nombreux avantages qu’ils offrent, qui vont bien au-delà des simples qualités décoratives. Effet « incliné

Si votre aquarium est particulièrement grand, il est possible d’utiliser les deux espèces d’Echinondorus pour obtenir un effet de pente, en profitant de la similitude absolue de leur forme et de leur différente propension à croître. Nous allons donc positionner Echinodorus bolivianus à l’arrière et Echinodorus quadricostantus à l’avant. L’Echinodorus quadricostantus nécessite un éclairage puissant et n’est pas particulièrement exigeant en termes de dureté de l’eau.

Cette plante a besoin d’une bonne fertilisation à base de fer. Le substrat idéal est une terre allophane molle ou du gravier fin, presque du sable. La température n’est guère un problème, car cette plante pousse à des températures comprises entre 22° C et 28° C. Des changements d’eau réguliers et du dioxyde de carbone sont recommandés.

Microsorum pteropus

En raison du vert vif et de la couleur délicate de cette plante, il est conseillé de combiner des couleurs plus vives comme celles du Cryptocoryne ou de l’Anubias barteri, ou vous pouvez également profiter de la forme étroite et lancéolée du Cryptocoryne balansae, et de l’Echinodorus quadricostantus avec le Microsorum pteropus. Vous apprécierez ainsi à la fois l’effet esthétique obtenu et la vitalité de cette plante dans votre aquarium.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.