Accédez à la boutique
Les posteurs les plus actifs de la semaine
nico10gbb
 

Derniers sujets
» Phase gecko leopard (EM)
Aujourd'hui à 13:52 par nico10gbb

» besoin d'aide pour une de mes LITORIA CAERULEA relativement
Sam 22 Juil 2017 - 2:38 par rhumdure

» Bonjour
Jeu 13 Juil 2017 - 20:16 par 01power

» Espérance de vie varanus mertensi
Mar 11 Juil 2017 - 11:15 par Wintersun666

» helene
Jeu 6 Juil 2017 - 13:47 par Dr Mac

» Gecko leopard ...
Mar 27 Juin 2017 - 22:55 par 01power

» question grille aeration!!!
Dim 25 Juin 2017 - 7:23 par 01power

» Refuse de se nourrir
Mer 21 Juin 2017 - 7:20 par 01power

» Croûte nécrosée sur la queue
Ven 16 Juin 2017 - 18:26 par Rozut

Mots-clés

cameleon  dragon  serpent  calyptratus  

Les partenaires de Reptiles-Zoo
       Le site des tortues  

 


Symptômes évocateurs de parasitose interne chez un reptile

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Symptômes évocateurs de parasitose interne chez un reptile

Message par Dr.House le Sam 30 Juin 2007 - 14:05

Symptômes évocateurs de parasitose interne chez un reptile


Parmi les pathologies les plus fréquemment observées chez les reptiles en captivité, les affections parasitaires internes occupent une place prédominante.

Outre-Atlantique, on estime aujourd’hui qu’elles représentent près de 30% des causes de mortalité en terrariophilie.

A l’état sauvage, les reptiles hébergent généralement des parasites peu pathogènes parfaitement tolérés.

En revanche, physiologiquement stressés par des conditions de vie en captivité artificielles et parfois inadéquates, ils deviennent beaucoup plus souvent victimes de maladies parasitaires graves.

L’expression clinique d’une endoparasitose (maladie parasitaire interne) est souvent très fruste.

Les symptômes sont les suivants :

*Léthargie.
*Anorexie.
*Perte de poids.
*Trouble de la croissance.
*Trouble de la reproduction.
*Régurgitations de proies quelques jours après le repas.
*Diarrhée chronique, glaireuse et/ou hémorragique.
*Présence de parasites adultes macroscopiquement visibles dans les selles.
*Déshydratation et amyotrophie (atrophie musculaire).

Ces parasites (helminthes, pentastomidés et protozoaires) peuvent exercer diverses actions pathogènes sur l’organisme de l’hôte qui les héberge :

-action de spoliation sanguine par hématophagie (anémie par ingestion de sang).

-compétition alimentaire par ingestion des nutriments du contenu intestinal.

-obstruction mécanique du tube digestif, des canaux biliaires, des vaisseaux sanguins et des bronches.

-action mécanique compressive due à l’enkystement de certaines formes larvaires dans diverses régions du corps.

-action mécanique traumatique des éléments de fixation des adultes sur la muqueuse intestinale, et des larves lors de leur migration dans l’organisme.

-affaiblissement des défenses immunitaires, prédisposant aux surinfections bactériennes.

-inflammation, voire destruction par cytoxicité, des tissus avoisinants et promotion du développement de certaines tumeurs.

Bibliographie :

-Allo veto (Dr. Schilliger)
-Guide pratique (Dr.Shilliger)
avatar
Dr.House
Directeur de Reptiles Zoo
Directeur de Reptiles Zoo

Nombre de messages : 13243
Membre d'une association? : Oui
Date d'inscription : 29/06/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://www.reptiles-zoo.com

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum